Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Recherche Scientifique Equipe recherche scientifique, Lycée St François-Xavier

L’acacia et les fourmis

Equipe Recherche Scientifique

Les acacias grandissent dans les régions tropicales ou subtropicales du monde et sont protégés par des épines. Une espèce de fourmis qui vit sur les acacias africains creuse une entrée dans les murs d’épines et vit, en permanence, à l’intérieur de l’arbre. Chaque colonie de fourmis vit dans les épines d’un ou plusieurs arbres et se nourrit du nectar des feuilles. Ces colonies mangent en contrepartie les chenilles et autres organismes qu’elles trouvent sur l’arbre, le débarrassant ainsi de ses parasites qui sinon, l'empêcheraient de grandir. Le nectar du tronc de l’acacia est très riche en nutriments or son unique fonction est apparemment de nourrir les fourmis qui vivent sur ces arbres : elles obtiennent, en effet, des sucres de ce nectar et en nourrissent leurs larves. De ce fait : Comment l'acacia a t-il pu connaître ou deviner les besoins alimentaires des fourmis pour pouvoir les attirer ?

Il a été démontré que les acacias qui n’abritent pas de fourmis sont plus vulnérables et sont attaqués par les insectes herbivores. Lors d’une expérience, on a également put observer que les plantes étrangères qui poussaient dans un rayon de 40 centimètres autour des troncs de l’acacia occupé, ont été mâchées et meurtries par les fourmis jusqu’à leur destruction complète. Les fourmis ont également attaqué d’autres plantes dont les feuilles ou les branches ont touché la partie feuillue de l’arbre. Presque un quart de la population totale des fourmis était active à la surface des plantes en question, jour et nuit, à patrouiller et à nettoyer avec constance. Ces fourmis protégeaient l'acacia

 

 

 

Commentaires