Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Recherche Scientifique Equipe recherche scientifique, Lycée St François-Xavier

Faut-il se mettre aux vers ?

equiperecherchescientifique

674389 cuisine-insectes-alimentation

Oui, en cas d'allegie, la posologie est de 10 par jour ! Mais pas n'importe quels vers : un ver parasite nommé Necator americanus. C'est en tout cas ce que préconise la "thérapie helminthique", un courant anglo-saxon né dans les années 90. Pour nous convaincre de manger des vers, ses adeptes s'appuient sur la théorie hygiéniste : depuis 50 ans, les progrés de l'hygiène et de la médecine ont éradiqué bon nombre de bactéries et de vers parasites que notre système immunitaire était habitué à combattre. Il s'est donc mis à prendre pour cible des molécules inoffensives de notre environnement (pollen, poussière ...), d'où le boom des allergies. Ingéré à petites doses, le fameux Necator aurait le mérite de faire diversion : tant que votre organisme est occupé à lutter contre lui, il ne se soucis pas des grains de pollen ! Bref, manger des vers, vous aurez moins d'allergies. Aussi répugnante soit-elle, cette théorie interesse désormais les scientifiques. Ceux de l'université de Nottingham on recemment prouvé que ce ver boostait la production de lymphocytes T, qui sont justement des régulateurs deu système immunitaire. Outre-Atlantique, des particuliers se sont déjà lancer dans l'élevage. Une société mexicaine en commercialise même sous le nom de "Worm Therapy".

 

Maxime 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires