Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Recherche Scientifique Equipe recherche scientifique, Lycée St François-Xavier

L’eau liquide présente temporairement sur Mars

equiperecherchescientifique

 http://orbitmars.futura-sciences.com/galerie_images/upload/2010/08/24/20100824171843-44bbb87b.jpg                                                                                                                                                                                              Il y a plusieurs milliards d’années, de l’eau liquide a bien coulée en abondance sur la planète rouge. Les scientifiques pensent que ce phénomène est resté épisodique.

 

Actuellement, toute eau liquide gèlerait et se vaporiserait du fait de la température qui est bien trop basse et de l'atmosphère trop ténue pour permettre l'existence d'eau sous forme liquide.

Cependant il y a plusieurs milliards d’années on trouvait des rivières de plus de 100 kilomètres ainsi que des lacs. Les cayons et sédiments découverts lors des différentes missions d’exploration illustrent cette hypothèse. Les scientifiques pensent qu’à l’époque, l’atmosphère de Mars était plus dense et riche en gaz à effet de serre telle que le CO2 :c’est ce qui aurait permis la présence d’eau liquide.

 

Edwin Kite et ses collègues ont essayé de reconstituer la densité de l’atmosphère martienne qu’il pouvait y avoir 3.6 milliards d’années auparavant grâce aux images d’impacts de météorites. Ensuite, plus l'atmosphère d'une planète est dense, plus une météorite doit être grosse pour avoir une chance de percuter sa surface sans s'être désintégrée en altitude. Autrement dit, à une atmosphère donnée correspond une "taille minimale" de météorite capable d'y creuser un cratère. Les calculs réalisés par l’équipe d’Edwin Kite à partir de 319 cratères montrent que la pression atmosphérique devait se situer autour de 0,9 bar à l'époque. C'est 150 fois plus qu'actuellement, mais encore largement insuffisant pour conserver très longtemps de l'eau liquide en surface.

 

Afin de comprendre le phénomène la Nasaa (North American Securities Administrators Association) a lancé en Novembre dernier la sonde Maven pour comprendre l’histoire atmosphérique de cette planète. Elle doit aussi découvrir où a pu passer l’eau et le CO2 qui s’y trouvaient. Elle devrait franchir l’orbite de Mars en septembre 2014.

 

Julien

 

http://www.letemps.ch/rw/Le_Temps/Quotidien/2013/10/29/Sciences%20&%20Environnement/ImagesWeb/Maven--672x359.jpghttp://media.begeek.fr/2013/11/maven-650x433.jpg

La sonde maeven.                                                                                                                                                                                                                      Lancement de la sonde Maeven en Novembre 2013.                                                                                                                           

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires